Looks like you're in Canada
Visit our Canadian site
Select Language: ENGLISH | FRENCH
Looks like you're in United States

Élimination des déchets d’hygiène féminine : Ce que tout bon employeur devrait savoir

Savez-vous quel est l’endroit le plus dangereux dans les salles de toilettes pour femmes? Si vous l’avez deviné, en effet, ce sont les boîtiers muraux où l’on jette les serviettes hygiéniques! Même s’ils sont vidés chaque jour et nettoyés de temps en temps, les boîtiers d’hygiène féminine sont reconnus comme posant le plus grand risque pour la santé dans une salle de toilettes.

Qui est à risque?

Non seulement les visiteurs et les clientes sont susceptibles de contracter une maladie, mais aussi les personnes qui s’occupent de l’entretien des boîtiers muraux d’hygiène féminine. Les entreprises et les établissements publics ont besoin d’une solution d’élimination qui minimise le contact avec le sang, les bactéries et les fluides corporels.

L’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) a signalé que 5,6 millions d’employés sont sujets à être exposés à des agents pathogènes transmissibles par le sang dans leur lieu de travail. Les employés sont plus à risque lorsqu’ils utilisent les salles de toilettes qui renferment un boîtier mural pour jeter les serviettes hygiéniques, surtout le personnel d’entretien qui manipule ces déchets d’hygiène féminine à chaque jour. Les boîtiers à déchets fixés au mur ne sont pas sans contact et ils présentent un risque encore plus grand pour la clientèle et les membres du personnel.

Quel est le danger?

Le docteur Charles Gerba de l’Université de l’Arizona a étudié les pathogènes que l’on trouve dans les salles de toilettes pendant plus de 20 ans. Il signale que l’endroit de la salle de toilettes le plus infecté par des bactéries est le boîtier mural d’hygiène féminine. Il a également découvert qu’une brume invisible s’en dégage et qu’elle peut se déposer sur le boîtier mural d’hygiène féminine à chaque fois que la chasse d’eau est activée. Cette brume peut contenir entre autres les bactéries suivantes de l’hépatite A, C. diff, staphylocoque, salmonelles et Escherichia coli.

Certains de ces microorganismes peuvent survivre sur les boîtiers muraux d’hygiène féminine pendant des mois. Les responsables de l’établissement demandent au personnel d’entretien de vider les boîtiers muraux d’hygiène féminine chaque jour, mais rarement de les désinfecter à l’intérieur et à l’extérieur. Une étude a révélé que tous les boîtiers muraux d’hygiène féminine ont réagi positivement au test de dépistage de bactéries ou de moisissures. Auriez-vous envie d’y toucher?

La plupart des germes peuvent pénétrer dans l’organisme par contact direct avec une peau éraflée. Puisqu’il est impossible de savoir si une personne infectée a utilisé les toilettes, les boîtiers muraux d’hygiène féminine et les déchets doivent donc être traités comme s’ils renfermaient des agents pathogènes nocifs.

Lois et politiques

L’élimination des déchets de produits d’hygiène féminine est régie par les lois suivantes au Canada.

Lois sur les accidents du travail :

  • Au Canada, les employeurs doivent protéger tous les travailleurs sur leur lieu de travail contre l’exposition aux maladies infectieuses.

Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail :

  • L’article 9.17 du règlement stipule que dans les lieux d’aisances réservés aux femmes, des réceptacles d’hygiène féminine munis d’un couvercle doivent être installés pour y jeter les déchets sanitaires.
  • L’article 9.30 (f) stipule que les lieux d’aisances sont entretenus dans un état de salubrité, et cela comprend les réceptacles d’hygiène féminine.

Loi sur l’eau au Canada :

  • L’article 9 décrit le caractère illégal de déposer des déchets de toute nature dans nos réseaux d’aqueduc, ce qui comprend jeter les déchets de produits d’hygiène féminine dans les toilettes. C’est souvent le moyen que les femmes utilisent lorsqu’il n’y a aucun réceptacle d’hygiène féminine dans les salles de toilettes.

La réponse

Il est préférable pour toutes les personnes concernées de laisser les professionnels gérer ce type de déchets. La meilleure option pour toute entreprise est d’utiliser un réceptacle d’hygiène féminine sans contact avec un service d’élimination des déchets de produits d’hygiène féminine. Nos réceptacles d’hygiène féminine sans contact sont discrets, permettent de réduire les risques d’infections croisées provenant des déchets sanguins et assurent une utilisation hygiénique et agréable des salles de toilettes. De plus, les entreprises qui utilisent un service d’élimination des déchets de produits d’hygiène féminine réduisent les risques de contraction de maladies par leurs employés et leur clientèle.

Citron Hygiène offre de tels services d’élimination. Dites adieu à vos systèmes d’élimination des déchets sanitaires actuels et veillez ainsi au bien-être des personnes qui utilisent vos salles de toilettes!

Obtenez une consultation gratuite!

Appelez-nous: 800.643.6922

Postuler en ligne

  • Types de fichiers acceptés : pdf, doc, docx.
Appelez-nous: 800.643.6922
Demandez une consultation gratuite dès maintenant! Postulez dès maintenant!
Demandez une consultation gratuite dès maintenant!
Postulez dès maintenant!